X a vu pour vous.

 

 

 

L'été dernier je suis allé au Liban et bien entendu j'ai fait un tour dans sa sublime montagne. Ses cèdres millénaires avaient inspiré Lamartine, et un peu plus loin, le petit village de Bécharré nous avait fait don de Gibran Khalil Gibran, immense écrivain et artiste. J'ai visité sa petite maison de pauvre citoyen, mais oh qu'elle apparut grande à mon regard ! D'ailleurs j'en ai fait part à son effigie, un buste sculpté et exposé dans sa petite cour grillée. Elle m'a répondu que c'était normal, car seuls les grands esprits grandissent les choses de ce monde.

 

Au même moment, passait sur le trottoir d'en face, un homme usé par le temps, comptant davantage sur sa canne que sur ses jambes tremblantes. Aussi invraisemblable que cela puisse paraître, il tint à ce que j'aille prendre un café dans sa modeste demeure voisine, avec les quatre autres personnes qui m'accompagnaient. Gêné, je refusai, prétextant notre grand nombre et son probable dérangement consécutif. Souriant et affable, il me répondit.

  • Mon célèbre voisin n'a jamais compté le nombre de personnes chez qui plus tard, il rentrerait. Le monde entier l'a reçu et en retour, il est de mon devoir de vous accueillir ce jour.

    Les grands esprits grandissent les lieux imprégnés de leur souvenirs, et les hommes de ces contrées aussi......

 

 

Gibran Khalil Gibran était artiste-peintre, sculpteur, poète et romancier. Ses œuvres les plus célèbres sont : - Les ailes brisées

- Le prophète.