27 août 2012

Un extrait supplémentaire de "Dieu ou la rose"

                                   "Parle-leur de cette part d'éternité, qui ne saurait être que                    l'empreinte du meilleur esprit, d'un être à l'autre rapportée, dans le ... [Lire la suite]
Posté par georges fayad à 21:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 août 2012

Salon du livre de Sourzac en Dordogne

                                               Je serais ravi de rencontrer des personnes intéressées par mes ouvrages au salon de Sourzac près de Mussidan en Dordogne, le 15 Aout de 10 heures à 18 heures. ... [Lire la suite]
Posté par georges fayad à 22:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 juin 2012

Recherche support librairie

                                                                      Amis lecteurs,libraires, éditeurs. Ecrire est une passion, être lu est indispensable à sa survie. Je cherche sur Bordeaux ou... [Lire la suite]
Posté par georges fayad à 18:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 mai 2012

Se distraire et penser en même temps

                                                                 Se distraire vous est offert par l'intrigue sinon par la ferveur du roman. Vous amener à réfléchir sur certaines questions est le second objectif qui fait de ce... [Lire la suite]
Posté par georges fayad à 13:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 mai 2012

pourquoi j'écris?

                      J'écris tout d'abord pour essayer de dire ce qui me semble être difficile à dire et par conséquent qui n'a pas été assez dit. Par exemple ,dans " Sans que sang ne coulât" j'évoque cette espèce d'apartheid qui existait dans toutes les colonies, mais qui ne voulait pas dire son nom.                      J'écris... [Lire la suite]
Posté par georges fayad à 14:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 mai 2012

à propos de mon livre "Dieu ou la rose"

                           Ce livre relate dans un roman d'amour et de déni, l'avènement du sida dans le début des années 80. Il prend en considération l'impact psychologique qu'il infligea à toute la société, et dissèque les divers aspects des modifications du comportement. L'intrigue va créscendo jusqu'à la dernière page , tenant en haleine le lecteur provoqué par mille énigmes et étonné par une recherche... [Lire la suite]
Posté par georges fayad à 22:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 mai 2012

a propos de mon livre "Sans que sang ne coulât"

                                               découvrez à travers ce roman toute la magie de l'Afrique noire à l'époque coloniale. L'intrigue vous colle aux chapîtres successifs sans relache, et vous irez de découverte en découverte avidement. Sultanats, gouverneur blanc, marabouts et sorciers, ... [Lire la suite]
Posté par georges fayad à 23:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]